24/03/2008

Internat

BIE0749

Studieux ! 

Internat

BIE0743

 

Internat

BIE0726

Contrairement aux petits foyers d'accueil "Priout", il s'agit encore ici d'une grosse institution. Certes, cela a déjà bien changé, on est passé d'écoles-internats avec plus de 300 enfants à cet internat d'une petite centaine de résidents.

Mais la proportion d'éducateurs par nombre d'enfants est bien plus basse que pour un "Priout". Le travail et le suivi ne peuvent donc être aussi personnalisés.

Internat

BIE0718

Préparation d'un concours de chant. Les jeunes filles s'entrainent au karaoké ! 

Internat

BIE0716

D'autres locaux permettent aux enfants de se délasser, alternant les activités plus physiques ou plus culturelles.

Internat

BIE0706

Les locaux de classes servent maintenant au suivi scolaire et de salles d'activités pour les différents petits groupes dans lesquels sont répartis la nonantaine d'enfants.

Internat

BIE0703

Ce genre d'internat était auparavant une école-internat. Les enfants vivaient et étudiaient donc en un même lieu.

Maintenant, il ne s'agit plus que d'un internat. Dans la mesure du possible, les enfants sont scolarisés dans leur ancienne école ou, au moins, dans une école du quartier. Cela favorise évidemment bien plus leur socialisation que l'ancienne vie "autarcique" de l'école-internat.

Internat

BIE0693

Dans cet internat vivent environ 90 enfants de 3 à 18 ans. Relativement peu sont orphelins de père et de mère. La majorité est à nouveau composée d'enfants qui ont été retirés à leur famille pour les protéger. 

23/03/2008

Sergueï et Léon

BIE0685

Encore une fois, il ne faut pas être un génie pour voir que c'est de tendresse et d'écoute dont ces enfants ont principalement besoin. 

Mon petit "chez moi"

BIE0670

Ces enfants ont peu d'espace vraiment privé. Près du lit, une table de chevet et ce qu'elle peut contenir. Ici, les 6 filles dorment ensembles. Idem pour les garçons quasi aussi nombreux.

Raconte-moi une histoire

BIE0662

L'heure de sieste obligatoire est une institution en Russie. Les plus petits dormiront alors que les plus grands en profiteront pour lire un peu ou se détendre en silence. 

L'espiègle et la calme

BIE0651

Lors de la sieste aussi, les caractères se dévoilent.

Copines

BIE0640

L'ambiance est radicalement différente. Une attention et une tendresse dans les rapports sont de suite perceptibles. Pour des enfants qui ont vécu de drames familiaux, cela peut faire une sacrée différence pour dépasser ces blessures.

 

A table !

BIE0632

Minsk, Biélorussie. Dans ce "Priout" (foyer d'accueil), le nombre d'enfant est réduit pour préserver la structure familiale. En arrivant juste avant midi, je retrouve les plus jeunes. Les ainés reviendront de l'écoloe dans l'après-midi.

20/03/2008

Sérieux

RUS0239

Au boulot !

RUS0222

Un coup de main

RUS0221

Ne pas "décrocher" à l'école quand on vit des situations si dures n'est pas évident. Le suivi des travaux scolaires est un moment important durant lequel des éducatrices prennent la place des parents pour accompagner les enfants.

Construire sa vie

RUS0212

Le suivi scolaire et les devoirs, le bricolage, les jeux divers (y compris sur ordinateur !) rempliront les journées de cette grande famille d'une trentaine d'enfants.

A l'heure de la sieste

RUS0204

Retrouver un endroit sain, sécurisant, manger à sa faim, dormir en paix... Cela fait une grande différence.

Ces enfants peuvent alors s'attaquer avec plus de vigueur à la vie qui leur lance déjà de sérieux défis. 

Foyer d'accueil

RUS0193

Le "Priout" est un foyer d'accueil pour tous les enfants jusque 18 ans qui ont besoin de protection.

En Russie aussi, il y a des familles où les enfants souffrent. Parents alcooliques ou dépendants, violents, incapables de s'occuper de leurs enfants.

Le "Priout" devient alors leur maison pour une période plus ou moins longue. On essaie de préserver leur scolarisation, ils trouvent sur place des personnes pour se confier.

Un travail est fait conjointement avec leur famille dans l'espoir de leur permettre de retourner chez eux ou chez des parents proches ou dans une famille d'accueil.

Russie et Biélorussie

Je vous invite à découvrir quelques images réalisées en ce début de mars. Je suis parti à nouveau pour le BICE photographier d'autres réalités.

En Russie et en Biélorussie, deux des nombreux pays de l'ex-URSS dans lesquels le BICE soutient divers projets.

Les enfants handicapés mentaux, les enfants placés, les orphelins "biologiques" ou dont les parents ont perdu les droits parentaux, les enfants qui veulent abandonner une addiction, les enfants placés en centre fermé suite à un délit...