24/03/2008

Ecole-internat de type fermé

BIE0851

Sur chaque corps de bâtiment, une maxime comme en d'autres endroits. "Ris avec les autres mais pas des autres", "La plus grande victoire est celle que l'on fait sur soi-même"...

Là aussi, une volonté d'éduquer, faire réfléchir et, si possible, faire tirer des leçons...

Ecole-internat de type fermé

BIE0862

Dans les dortoirs, une série de lits au carré. Une petit nécessaire de toilette constitue les seuls effets personnels à cet étage.

Ecole-internat de type fermé

BIE0853

Les appels sont réguliers. Pas question d'être absent ou en retard sans motif. Dans chaque groupe, on essaie que les uns soient mutuellement responsables des autres. Responsabilisation et conscientisation.

Ecole-internat de type fermé

BIE0848

Mais comme toujours, même les changements de tenues sont suivis de près. Il ne s'agit pas de trainer.

Ecole-internat de type fermé

BIE0846

Dans un corps de bâtiment se trouvent les lieux de vie. Au rez-de-chaussée, différents vestiaires avec les effets personnels de chacun. C'est là qu'ils passent systématiquement pour changer de tenue, avant ou après le sport par exemple.

 

Ecole-internat de type fermé

BIE0843

Sport qui discipline et apprend le respect. Qui donne envie de se dépasser et offre l'occasion de mieux se connaître soi-même. 

Ecole-internat de type fermé

BIE0840

Heureusement qu'il y a le sport. Pour canaliser des énergies parfois très vives qui cherchent à s'exprimer d'une manière ou d'une autre. 

Ecole-internat de type fermé

BIE0830

La réinsertion de ces jeunes, un défi qui doit également être relevé par le personnel encadrant. Le regard qu'il porte, l'attitude qu'il adopte peut servir de tremplin ou constituer un mur pour l'envol de ces adolescents.

Ecole-internat de type fermé

BIE0824

Suivre les cours avec attention, profiter de cette période en dehors du monde pour ne pas retomber dans les mêmes travers à la sortie. Un challenge pour de ces jeunes.

Ecole-internat de type fermé

BIE0818

Dans le bâtiment abritant les classes, les élèves étudieront toutes les matières enseignées dans n'importe quelle autre école de Biélorussie.

Ecole-internat de type fermé

BIE0816

L'uniforme militaire est apparemment bien accepté. Dans son choix, il y a prioritairement son aspect pratique (facile à laver et résistant). Comme il s'agit également d'une tenue fréquemment rencontrée dans la rue, elle ne constitue donc pas un signe négatif aux yeux des jeunes et des personnes extérieures.

Ecole-internat de type fermé

BIE0802

La Biélorussie a besoin de menuisiers et de travailleurs du bois. S'ils prennent leur formation au sérieux, ces jeunes ont donc réellement une chance d'avoir du travail.

Ecole-internat de type fermé

BIE0796

C'est ensuite un moyen de financer l'école par des ventes pour des clients extérieurs.

Enfin, il est important également d'évoquer la rigueur qu'une telle activité impose et qui contribue aussi au nouveau départ que ces jeunes seront appelés à prendre quand ils sortiront de l'institution.

Ecole-internat de type fermé

BIE0789

Activité qui rend tout d'abord des services à l'institution elle-même : nombreuses sont les portes et autres boiseries qui viennent directement de l'atelier de menuiserie. C'est aussi un sujet de fierté pour les jeunes qui ont participé à ces réalisations. 

Ecole-internat de type fermé

BIE0788

Vu l'espace et les bâtiments disponibles, les lieux de travail sont ici séparés des lieux de vie et des lieux d'études.

Dans cet établissement, les jeunes vont continuer à suivre des cours généraux mais vont aussi acquérir une formation technique. Ici, la menuiserie.

Ecole-internat de type fermé

BIE0785

Lors du repas, le directeur aime faire diffuser de la musique douce. Un moyen pour lui d'empêcher que les jeunes ne rentrent trop en eux-mêmes et ne commencent à inventer un "mauvais plan".

Ecole-internat de type fermé

BIE0773

L'éducation passe par exemple par des règles simples d'hygiène : se laver les mains avant le repas.

Ecole-internat de type fermé

BIE0768

Le directeur de cet établissement est dynamique et franc. Il veut créer avec les jeunes un rapport de respect et pas un rapport de force.

Cependant, l'organisation reste assez "militaire". Le timing et le programme de chaque journée sont stricts mais c'est aussi pour baliser et structurer clairement le quotidien de ces jeunes.

Ecole-internat de type fermé

BIE0762

Moguilev (Biélorussie), 200km à l'est de Minsk. Il existe dans ce pays 3 établissements fermés pour mineurs ayant commis des délits suffisament graves pour être enfermé pour une période qui peut aller jusqu'à 2 ans.

Internat

BIE0718

Préparation d'un concours de chant. Les jeunes filles s'entrainent au karaoké ! 

Internat

BIE0703

Ce genre d'internat était auparavant une école-internat. Les enfants vivaient et étudiaient donc en un même lieu.

Maintenant, il ne s'agit plus que d'un internat. Dans la mesure du possible, les enfants sont scolarisés dans leur ancienne école ou, au moins, dans une école du quartier. Cela favorise évidemment bien plus leur socialisation que l'ancienne vie "autarcique" de l'école-internat.

Internat

BIE0693

Dans cet internat vivent environ 90 enfants de 3 à 18 ans. Relativement peu sont orphelins de père et de mère. La majorité est à nouveau composée d'enfants qui ont été retirés à leur famille pour les protéger. 

23/03/2008

Mon petit "chez moi"

BIE0670

Ces enfants ont peu d'espace vraiment privé. Près du lit, une table de chevet et ce qu'elle peut contenir. Ici, les 6 filles dorment ensembles. Idem pour les garçons quasi aussi nombreux.

Laisse-toi toucher

RUS0577

Le 8 mars est un prétexte pour une petite fête avec quelques jeux. Un moyen parmi d'autres d'aider ces jeunes à découvrir l'autre, à l'approcher, à lui faire confiance, à se laisser toucher (au propre comme au figuré). 

Se serrer les coudes

RUS0565

Mon monde

RUS0548

Un peu de musique et chacun rentre dans son univers qui lui est propre. 

Bienvenue !

RUS0544

"Bienvenue" indique le paillasson. Dans un univers où la souffrance est loin d'être absente. Mais où chacun détient des clés pour la dépasser. Pour la transcender et construire des ponts avec les murs qu'elle avait initialement dressés. 

L'avenir est entre vos mains !

RUS0539

Quel avenir pour ces jeunes ? 

Dur, dur...

RUS0531

Les niveaux sont très différents. L'état de santé ne permet pas nécessairement d'être présent. La participation active est toute relative. Autant de challenges pour le professeur...

Et la vie continue

RUS0530

Les jeunes présents dans ce centre sont censés continuer leur scolarisation. Elle a déjà souvent été plus que chaotique mais le but est quand même d'essayer de les aider à aller jusqu'au bout du cycle ou, justement, de leur permettre de réintégrer le cursus scolaire traditionnel.